Résidences 2018-2019

Masmoudi Quartette

Mohamed Masmoudi, oud & direction musicale

Simon Pagé, contrebassiste

Gabriel Paquin-Buki, clarinette

Guillaume Martineau, piano

Mohamed Masmoudi

Fort d’une carrière très prolifique et des plus riches, le compositeur, joueur de oud, Mohamed Masmoudi propose un projet de spectacle unique, résultat d’une dizaine d’années d’études musicales classique occidentale et orientales formelles et d’une expérience de plus que 30 ans sur les scènes de jazz et de musiques du monde.

Accompagné par les talentueux musiciens de jazz, Hichem khalfa à la trompette, guillaume Martineau au piano et Simon Pagé à la contrebasse, Masmoudi nous propose une exploration de sonorités orientales, jazz et avant-garde en vue d’un spectacle de musique lyrique en parcourant les possibilités stylistiques et culturelles d’une instrumentation variés.

Carnet de Zilien

Zilien Biret, clarinette, flûte & direction musicale

Sergio Popa, accordéon

Nazih Borish, oud

Nathaniel Huard, percussion

Zilien Biret

Ce carnet de route représente mon parcours de musicien né à l’Ile de la Reunion bercé par les tambours et chants du Maloya.

J’ai voyagé à travers l’Afrique de l’Ouest, l’Europe de l’Est et la Colombie pour apprendre, perfectionner les musiques traditionnelles de ces régions du monde durant les 20 dernières années.

C’est une rencontre entre des cultures musicales qui malgré leurs séparations géographiques ont beaucoup de similitudes. Un accordéoniste de la Moldavie, un maitre du Oud Syrien, un percussionniste du Québec m’accompagnent dans ce voyage musical, toujours bercé par les chants Kréols du Maloya de mon Ile.

Carnet d’Alexis Chartrand

Alexis Chatrand, violon & direction musicale

Lévy Bourbonnais, harmonicas

Alexis Chartrand

La passion d’Alexis Chartrand pour les airs de la tradition du Québec nourrit depuis plusieurs années sa pratique musicale, qu’il accompagne au violon des gigueurs, qu’il joue en concert ou qu’il partage avec ses élèves son intérêt pour le savoir-faire des violoneux de différentes époques.

Aujourd’hui, une résidence de création au Centre des Musiciens du Monde lui permet d’approfondir ses recherches en effectuant la rencontre entre ce répertoire unique, les instruments de la musique baroque, et son intérêt pour la musique contemporaine. Accompagné de Lévy Bourbonnais, il plonge au coeur d’un univers de chansons anciennes, d’instruments historiques, et de timbres insoupçonnés.

Duo Perse-Inca

Showan Tavakol, Kamancheh

Federico Tarazona, charango

Showan Tavakol

Duo Perse-Inca est le résultat d’une rencontre à Montréal entre deux musiciens porteurs de riches traditions de l’Iran et du Pérou, Showan Tavakol et Federico Tarazona. Cette collaboration a permis le rapprochement de systèmes musicaux très anciens, que les deux artistes explorent par ailleurs dans une perspective contemporaine. En mariant les langages, les techniques et les esthétiques, ils donnent naissance à une musique où dialoguent deux peuples ancestraux, incarnés par deux de leurs instruments représentatifs, le kamancheh iranien et le charango des Andes.

D’un côté, le kamancheh fait entendre les sonorités de la musique savante persane et de son répertoire caractéristique, le Radif, ainsi que des rythmes et éléments esthétiques de musiques régionales de l’Iran telles que les musiques azérie et kurde.

De l’autre côté, le charango, petit cordophone andin descendant de la guitare baroque amenée en Amérique du Sud par les colonisateurs au XVIe siècle, insuffle des harmonies et arpèges qui résultent d’un riche métissage musical entre les cultures quechua, aymara et espagnole.

D’improvisation en co-composition, le Duo Perse-Inca puise dans différents genres et rythmes traditionnels et fait coexister textures modales du Moyen-Orient et pentatoniques des Andes, aussi bien que mélodies orientales et harmonies occidentales.

Federico Tarazona