Carnet de Pooria

Carnet de Pooria vous propose une incursion dans l’univers d’un des plus grands poètes, écrivains et savants persans du XIIe siècle, Omar Khayyam. Véritable hymne à la vie, ce concert a pour objectif de mettre en musique la puissance du message véhiculé par les poèmes de Khayyam, soit l’importance du moment présent, la fragilité de la vie et l’impermanence des choses.

Alliant des sonorités issues du folk kurde traditionnel de l’Iran et de la musique persane, chacun des instruments sur scène a une vocation particulière. Le tanbur et le gheychak – instruments millénaires – ont pour objectif de représenter l’Iran ancien ; le violoncelle a été choisi pour ses sonorités riches, ses intonations basses et la profondeur des couleurs qu’il transmet ; les  percussions, quant à elles, reproduisent différentes rythmiques iraniennes traditionnelles. Finalement, les poèmes sont magnifiquement mis en voix par le chant, primordial afin de soutenir la musique et de transmettre la profondeur des mots qui y sont véhiculés. Tous ces éléments sont donc réunis dans un concert riche en émotions et en spiritualité, aux sonorités iraniennes traditionnelles dans le but de rendre hommage à la grandeur d’Omar Khayyam et à la poésie de ses mots.

Reza Abaee, gheychak

Eric Breton, percussions

Sheila Hannigan, violoncelle

Raha Yousefi et Habib Hoseini, voix

Pooria Pournazeri, tanbur & direction musicale